L’image naît du sédiment de ce qui a été vu, un retour sur ce qui a eu lieu mais n’est plus, sur ce qui reste, après. Son cheminement dans l’entrelacs des mémoires qui nous constituent et les résonances qu’elles peuvent susciter. Un dessin qui se donne au regard lent.

Graphite / Fusains / Charcoal / Carbon

“Saisir ce qui du réel s’éclipse furtivement se laisse entr’apercevoir et se dérobe”

André du Bouchet